Prévalence du tétanos


Alors qu'un vaccin permet depuis plus 50 ans de se protéger du tétanos, on déplorait encore 9 décès imputables à cette maladie extrêmement grave et douloureuse en 2000… Efficace et bien toléré, la vaccination est obligatoire en France.

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/tetanos/sa_8025_vaccination_tetanos.htm

En France, l’incidence du tétanos est passée de 25 cas par million d’habitants en 1946, à 0,5 cas par million d’habitants actuellement

La mortalité du tétanos varie selon les études, mais se situe à moins de 1 % dans les pays où les mesures d'hygiène publique de base sont avancées. Dans les zones rurales d'Afrique, le taux de mortalité du tétanos néonatal peut atteindre 90 %. Le tétanos céphalique est presque systématiquement mortel. Dans les pays en voie de développement, le tétanos est l'une des principales causes de décès néonatal. En Chine, l'application de l'accouchement hygiénique grâce à la stratégie des "trois propretés" — des mains, du cordon ombilical et de la table d'accouchement — a permis une réduction de 90 % des décès dus au tétanos néonatal en 25 ans.

http://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9tanos


Pourquoi compte-t-on encore chaque année des décès par tétanos ?
Après avoir été vaccinée contre le tétanos, une personne est protégée pour une période d’environ dix ans. Après cette échéance, un rappel est donc nécessaire pour la protéger à nouveau pendant dix années supplémentaires.

Parmi les adultes, beaucoup n’ont pas fait ce rappel et ne sont plus protégés, courant alors le risque de contracter la maladie. C’est pourquoi il existe toujours des cas de tétanos dans notre pays.

http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1015.pdf

Dans les zones rurales d'Afrique, le taux de mortalité du tétanos néonatal peut atteindre 90 %. Le tétanos céphalique est presque systématiquement mortel. Dans les pays en voie de développement, le tétanos est l'une des principales causes de décès néonatal. En Chine, l'application de l'accouchement hygiénique grâce à la stratégie des "trois propretés" — des mains, du cordon ombilical et de la table d'accouchement — a permis une réduction de 90 % des décès dus au tétanos néonatal en 25 ans.


Dimanche, 23 mars 2014
Notes prises au cours d'une discussion avec certaines personnes de ma connaissance...

Vaccin tétanos : environ 10 ans max.

En résumé...
Incidence du ténanos en France avant le vaccin : 25 cas par million d’habitants en 1946
Incidence en France aujourd'hui : 0,5 cas par million d’habitants actuellement
La mortalité du tétanos varie selon les études, mais se situe à moins de 1 % dans les pays où les mesures d'hygiène publique de base sont avancées.